DSC07228

Peter Vermeulen décrit et illustre dans ce livre la manière d’être des personnes autistes de haut niveau dans les domaines de la communication, de la fréquentation d’autrui et du quotidien, dans un style concret, clair, souvent avec une pointe d’humour…


L’auteur relit de manière critique le travail inaugural du psychiatre Hans Asperger.

Mesurée et réfléchie, la conclusion est évidente : le syndrome d’Asperger diffère fondamentalement de la description classique de l’autisme.


Pour compenser en effet leur relative pauvreté en bon sens et en intuition sociale, et camoufler leurs difficultés à déchiffrer les codes d’interaction, les personnes porteuses d’un autisme de haut niveau s’entourent de connaissances parfois encyclopédiques associées à une certaine éloquence.


Cette façade dissimule en fait des personnes pour qui le monde est un spectacle désordonné et incompréhensible.


Leur intelligence leur permet certes de mieux fonctionner, mais à condition de masquer leur handicap pour le rendre presque invisible à leur entourage. «Peter Vermeulen a une connaissance clinique approfondie
des troubles du spectre autistique et il parle « vrai » lorsqu’il évoque les anecdotes vécues qui viennent illustrer son propos. On comprend ici toute l’utilité de cet ouvrage » Bernadette Rogé.